I – LES ADVERBES EN -EMMENT OU EN -AMMENT

Quand l’adjectif se termine en -ent, l’adverbe s’écrit -emment et se prononce [amã]

conscient  =>    consciemment

différent    =>    différemment

fréquent  => fréquemment

imprudent  =>    imprudemment

indifférent  =>    indifféremment

prudent      =>    prudemment

récent   => récemment

violent    =>     violemment

Quand l’adjectif se termine en -ant, l’adverbe s’écrit en -amment et se prononce aussi  [amã]

brillant         =>     brillamment

bruyant        =>      bruyamment

constant       =>     constamment

courant         =>     couramment

suffisant  => suffisamment

indépendant =>   indépendamment

I – LA PLACE DE L’ADVERBE

L’adverbe peut se placer en début ou en fin de phrase.

Demain, je quitterai le bureau à midi.

Il pleut beaucoup aujourd’hui.

Il peut se placer devant un adjectif ou un autre adverbe.

C’est beaucoup trop cher.

Elle est très belle.

Il se place après le verbe quand celui-ci est à la forme simple.

Il va souvent à la plage.

Elle travaillait énormément.

Il se place entre l’auxiliaire et le participe passé à la forme composée.

Il a déjà bu son café.

Elle a toujours dit qu’il était coupable.

I – LES ADVERBES

L’adverbe est un mot invariable. Il sert à modifier le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe.

Tu marches vite.

Elle est très aimable.

Il a fait vraiment très chaud hier.

Les adverbes peuvent être :

Des mots simples 

Bien, mal, mieux, plus, moins, très, trop…

Des locutions adverbiales 

Avant-hier, c’est-à-dire, au fur et à mesure, ci-dessous…

Il existe plusieurs sortes d’adverbes :

Les adverbes de manière 

Ainsi, bien, mal, mieux, pire, comme, ensemble, vite, exprès, par hasard, etc.

Il conduit vite.

la plupart des adverbes en -ment 

Les adverbes en -ment sont formés en ajoutant le suffixe -ment au féminin de l’adjectif.

Heureuse => heureusement.

Douce => doucement.

Si l’adjectif au masculin est terminé par une voyelle, l’e féminin des adverbes disparaît.

Vrai => vraiment.

Poli => poliment.

Certains adjectifs forment leurs adverbes avec le suffixe -ément.

Énorme => énormément.

Précis => précisément.

Les adjectifs terminés par -ant et -ent forment leurs adverbes en -amment et -emment.

Brillant => brillamment.

Prudent => prudemment.

Certains adverbes sont irréguliers.

Gentil => gentiment.

Bref => brièvement.

Les adverbes de temps 

Après, avant, bientôt, déjà, hier, aujourd’hui, demain, maintenant, autrefois, aussitôt, alors, etc.

Il est déjà parti.

Les adverbes de lieu 

Ici, là, loin, contre, dessus, dessous, ailleurs, autour, dedans, dehors, partout, par, etc.

Mets la chaise contre le mur !

Les adverbes de quantité 

Beaucoup, trop, assez, peu, plus, moins, autant, etc.

Il a beaucoup plu cette nuit.

Les adverbes d’intensité 

Très, tellement, si, tant, etc.

Elle est tellement gentille !

Les adverbes d’affirmation 

Bien, certes, assurément, si, oui, vraiment, etc.

Tu ne viens pas ? Si, laisse-moi deux minutes !

Les adverbes de négation 

Jamais, rien, aucunement, etc.

Elle ne veut rien manger.

Les adverbes de doute 

Peut-être, probablement, sans doute, etc.

Nous prendrons peut-être le train pour aller à Paris.

Les adverbes qui marquent l’ordre des événements 

D’abord, puis, ensuite, enfin, finalement, etc.

Elle s’est d’abord habillée, puis elle a pris son café.

Les adverbes qui marquent l’interrogation 

Où, combien, quand, comment, etc.

est-elle ?

Combien ça coûte ?

LA PLACE DE L’ADVERBE

Quand l’adverbe modifie l’ensemble d’une phrase, sa place varie (le plus souvent en début ou en fin de phrase).

Aujourd’hui, il a beaucoup plu.

Il a beaucoup plu aujourd’hui.

Il se place devant un adjectif ou un adverbe.

Elle est très belle.

C’est beaucoup trop cher.

Il se place après le verbe quand celui-ci est à la forme simple.

Il va souvent à la plage.

Elle travaillait énormément.

Il se place entre l’auxiliaire et le participe passé à la forme composée.

Il a déjà bu son café.

Elle a toujours dit qu’il était coupable.

GRAM B.38 – Les adverbes

L’adverbe est un mot invariable. Il sert à modifier le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe.

Il a fait vraiment très chaud hier. 

Tu marches vite.

Elle est très aimable.

Les adverbes peuvent être :

Des mots simples 

Bien, mal, mieux, plus, moins, très, trop…

Elle est très grande. 

Des locutions adverbiales 

Avant-hier, c’est-à-dire, au fur et à mesure, ci-dessous…

Il est arrivé chez nous avant-hier.

Il existe plusieurs sortes d’adverbes 

Les adverbes de manière 

Ainsi, bien, mal, mieux, pire, comme, ensemble, vite, exprès, par hasard, etc.

Il conduit vite. 

la plupart des adverbes en -ment 

Les adverbes en -ment sont formés en ajoutant le suffixe -ment au féminin de l’adjectif.

Heureuse => heureusement.

Douce => doucement.

Certains adjectifs forment leurs adverbes avec le suffixe -ément

Énorme => énormément.

Précis => précisément.

Les adjectifs terminés par -ant et -ent forment leurs adverbes en -amment et -emment.

Brillant => brillamment.

Prudent => prudemment.

Les adverbes de temps 

Après, avant, bientôt, déjà, hier, aujourd’hui, demain, maintenant, autrefois, aussitôt, alors, etc.

Il est déjà parti. 

Il viendra demain.

Les adverbes de lieu 

Ici, là, loin, contre, dessus, dessous, ailleurs, autour, dedans, dehors, partout, etc.

Mets la chaise contre le mur ! 

GRAM B. 40 – La place de l’adverbe

L’adverbe peut se placer en début ou en fin de phrase.

Il pleut beaucoup aujourd’hui. 

Demain, je quitterai le bureau à midi.

Il peut se placer devant un adjectif ou un autre adverbe.

Elle est très belle.  Adj

C’est beaucoup trop cher. Adv

                     

Il se place après le verbe quand celui-ci est à la forme simple.

Il va souvent à la plage. 

Elle travaillait énormément. 

Il se place entre l’auxiliaire et le participe passé à la forme composée.

Elle a toujours dit qu’il était coupable.

Il a déjà bu son café.