Intermédiaire-Les subordonnées circonstancielles (généralités)

LES SUBORDONNÉES CIRCONSTANCIELLES (généralités)

 

Une proposition subordonnée est circonstancielle quand elle remplit la fonction de complément circonstanciel dans la phrase.

 

Elle est introduite par une conjonction de subordination.

 

Les subordonnées peuvent être à l’indicatif ou au subjonctif en fonction des conjonctions qui les introduisent.

 

J’avais fini de manger quand il est parti  (indicatif).

 

Bien qu’il soit tard, il est venu à notre réunion  (subjonctif).

 

Les subordonnées circonstancielles peuvent exprimer :

 

Le temps :

 

J’irai chez le coiffeur avant que tu viennes me chercher.

 

La cause :

 

Il s’est mis à table parce qu’il avait faim.

 

Le but :

 

Je vais t’aider pour que tu puisses finir ce travail à temps.

 

La conséquence :

Il faisait froid si bien qu’elle s’est enrhumée.

 

La concession :

 

Bien qu’il soit malade, il est quand même venu travailler.

 

L’opposition :

 

Il passe son temps à se lamenter tandis qu’elle est toujours de bonne humeur.

 

La condition :

 

Je garderai le repas au chaud, au cas où vous viendriez.

 

La comparaison :

Elle a préparé un excellent repas comme elle a l’habitude de le faire.